La privatisation de la FDJ : tout ce que vous devez savoir

Le 13 octobre 2019, le ministre de l’Économie et des Finances Bruno Le Maire a déclaré l’entrée de la Française des jeux (FDJ) en Bourse. Cette privatisation aura lieu à partir du 7 novembre, et les investisseurs pourront souscrire à des actions de la société entre le 7 et le 20 novembre. Mais concrètement, quelles seront les conséquences de cette décision ?

La FDJ est une société qui gère la totalité des paris sportifs et des jeux de loterie sur tous les territoires français. Le monopole de la FDJ était surtout détenu par l’État jusqu’à présent, mais celui-ci gardera tout de même une bonne partie de son contrôle sur la société. Le but premier de sa privatisation est d’attirer un maximum d’actionnaires pour alimenter des fonds et promouvoir des projets innovants.

Chez Casino Midnight, nous allons vous donner tous les détails nécessaires pour tout comprendre à propos de ce gros changement au sein du fonctionnement de la Française des jeux.

Casinos en ligne 2019
1
TS Casino

1400€ de Bonus

+ 100 Tours gratuits

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

2
Monte Cryptos

Bonus de 120% jusqu'à 360€

+ 20 Mega Tours

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

3
Logo Lucky31

Bonus de 131% jusqu´à 131€

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

4
All Cashback Casino

100% de Cashback

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

5
Viggoslots

Bonus de 1000€ sans mise minimale

+ 170 Tours gratuits

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

6
Logo FatbBoss

Bonus de 350€

+ 100 Tours gratuits

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

7
Enzo Casino

Bonus de 200% jusqu'à 1500€

+ 60 tours gratuits

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

8
Ma Chance Casino

Bonus de 100% jusqu'à 250€

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

9
Logo Casino La Riviera

500€ Gratuits

+ 50 Tours gratuits

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

10
Casino Triomphe

Bonus de 300%

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

11
Bronze Casino

Bonus de 200%

+ 50 Tours gratuits

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

12
Classy Slots

Bonus de 400% jusqu'à 800€

+ 30 Tours gratuits

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

13
Nordicasino

Bonus de 200% jusqu'à 1000€

+ 20 Tours gratuits

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

14
Unique Casino

Bonus de 100% jusqu'à 200€

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

15
Royal Spinz

Bonus de 400% jusqu'à 800€

+ 30 Tours gratuits

Filled starFilled starFilled starFilled starFilled star

Avis

Jouer

La FDJ : c’est quoi ?

La Française des jeux, désignée par le sigle FDJ, est une société créée suite au lancement du Loto national en 1976. Avant la décision de privatisation de la société, l’État détenait 72 % de son capital. Malgré l’entrée en Bourse de la FDJ, l’État restera un actionnaire. Avec l’intégration européenne et l’arrivée d’Internet, la FDJ s’est vue mise en concurrence avec des sociétés de paris et des loteries en ligne. Les activités de paris en ligne de la FDJ se sont ouvertes à la concurrence officiellement en 2010.

Mais alors, plus précisément, quels jeux sont régis par la FDJ ? La Française des jeux détient le monopole des jeux de tirage, des jeux de grattage (appelés aussi jeux instantanés) et des paris sportifs en France. En termes de jeux de tirage, sont inclus le Loto, le Super Loto, l’Euro Millions, le Keno, le Joker +, l’Amigo et le Bingo Live (qui est un jeu en ligne). Le Tac-O-Tac fait partie des jeux de tirage et des jeux grattage. Pour les paris sportifs, la FDJ détient une plateforme en ligne appelée Parions Web pour concurrencer les noms tels que BetClic et Unibet, ainsi qu’une plateforme dans les bars, tabacs et presses appelée Parions Sport. Depuis 2017, la FDJ s’est lancée dans les paris du eSport avec sa plateforme Parions eSport.

Le déroulement de la privatisation

En décembre 2017, l’idée d’une privatisation de la société de la FDJ est amorcée par le gouvernement français en coopération avec BNP Paribas. C’est ensuite en avril 2018 que le Journal du dimanche partage l’initiative du gouvernement de faire rentrer la Française des jeux en Bourse et donc d’ouvrir son capital. C’est un an plus tard en avril 2019 que la privatisation de la société est actée grâce à la loi relative à la croissance et la transformation des entreprises.

L’entrée officielle en Bourse de la FDJ a été annoncée le 13 octobre 2019 par le ministre de l’Économie et des Finances et est prévue pour le 7 novembre. Les investissements auront lieu entre le 7 et le 20 novembre. Avec le plus grand nombre de participants possible, le souhait pour la suite est de récolter un maximum de fonds pour financer des projets d’entreprises innovantes.

Les raisons de la privatisation

Le but derrière ce gros changement est de récolter le plus de fonds possible pour financer des projets d’innovation. L’espoir pour l’instant est d’en tirer autour d’un milliard d’euros pour alimenter un fonds qui est déjà aux alentours de 10 milliards d’euros. L’idée est de passer d’une logique d’État actionnaire à celle d’un État investisseur pour aider les entreprises innovantes. L’autre souhait qui motive cette décision est de désendetter l’État.

Ce que le futur réserve à la FDJ

Cette privatisation change radicalement le statut de la société et entraîne des enjeux politiques. Jusqu’ici, 72 % de la FDJ était détenu par l’État, et ce pourcentage concernait les jeux de grattage, de tirage, les loteries et les paris sportifs. Suite à l’entrée en Bourse de la société, l’État voit ce pourcentage baisser à environ 20 %. Depuis la création de la FDJ, l’État a toujours contrôlé les jeux d’argent en France. La cession des parts de la société ouvre la voie aux particuliers d’investir.

Les pouvoirs publics continueront à réguler les activités de la FDJ afin de soutenir le jeu responsable, de lutter contre les fraudes et les autres actes criminels en rapport avec les jeux d’argent, et de promouvoir l’aide aux personnes dépendantes et aux populations vulnérables. Pour cette raison, le gouvernement a comme projet d’instaurer une nouvelle régulation des jeux au sein de la FDJ.

Le ministre de l’Économie et des Finances décrit cette privatisation comme une opportunité d’ouverture pour la FDJ qui va la permettre d’aller au bout de son potentiel. À voir avec le temps comment les choses se déroulent en ce qui concerne les investissements…

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire